Les pages à Daniel
 Vous êtes ici : Accueil >
Les pupitres > Le pupitre 1 > La configuration des pupitres
Pour circuler, chaque engin moteur (ou engin de tête en unité multiple) dispose de son propre pupitre de contrôle. Voyons  en détail le rôle de chaque organe :
Afficheur LCD    

Il indique :

  • la vitesse du train : (exemple 60 kmh )
  • le nom (ou Point kilométrique) du prochain signal à franchir (exemple : Carré 127)
  • l'indication qu'il présente. (exemple RR Cli + A)
  • la distance à parcourir en cm jusqu'au point but, 2 cas sont possibles :
    • le signal en approche présente une indication d'arrêt : le pupitre minore la distance de 60 cm (40 cm pour le point Prox + 20 cm de marge). De plus, dès que le point Prox est atteint, l'affichage de la distance est remplacé par le mot "PROX" afin de signaler au conducteur qu'il est à moins de 40 cm du signal et qu'il doit arrêter son train. Notez qu'un train n'arrive jamais à plus de 20 kmh sur le point Prox d'un signal présentant une indication d'arrêt.
    • le signal ne présente pas d'indication d'arrêt : la distance calculée et affichée par le pupitre est celle jusqu'au signal en approche.
  • la pression de la conduite pneumatique (exemple 5,0 bars)
  • les différents messages d'erreur.
 
Manette du frein pneumatique  
Elle est située en bas à gauche sur la photo. Tirée, elle permet de réaliser une dépression dans la conduite pneumatique pour freiner le train. Poussée, elle assure le regonflage de cette conduite pour revenir aux 5 bars nécessaires au desserrage des freins.
 
Manette de traction  
Elle permet de monter en vitesse, de marcher sur l'erre ou au contraire de réaliser un freinage rhéostatique, bien pratique pour les freinages très modérés. A noter que dans le cas de la marche sur l'erre, le pupitre fait décroître très très lentement la vitesse du fait ... de la résistance à l'avancement du train...
 
Commutateur de configuration  
Cette fonctionnalité est décrite dans la page la configuration des pupitres.
 
Commutateur de cabine  
Il indique au pupitre la cabine qui sera utilisée. Ce dernier en tiendra compte pour le sens de marche et la commande des feux. En position médiane, affichage du message "ENGIN MOTEUR HORS SERVICE" et le pupitre ne répond plus aux différentes interrogations émises par la carte DCC.
 
Commutateur de sens de marche  
Il précise au pupitre quel sera le sens de marche de l'engin moteur. Les feux ne sont pas affectés par ce commutateur.  
Commande du disjoncteur  
Il permet l'ouverture ou la fermeture du disjoncteur sans lequel, bien sûr, aucune traction n'est possible. Le disjoncteur s'ouvre à la mise en service de l'engin moteur ... et après un freinage d'urgence... ordonné par le conducteur ... ou le KVB. La led rouge, à gauche de l'afficheur LCD, rappelle l'état du disjoncteur.
 
Commutateurs des feux  
Comme indiqué sur la façade du pupitre, ils commandent l'allumage des feux principaux, des fanaux et feux arrières de l'engin moteur. A l'usage, ce système s'avère bien plus pratique et plus intuitif que l'appui sur des touches de fonction d'une manette.
 
La commande de freinage d'urgence  
Certains cas nécessitent d'arrêter un train rapidement. L'arrêt n'est pas immédiat, tout comme dans la réalité, ajoutant un certain stress à cette situation....  
Commutateur Auto/Manuel  
Ne faisant pas partie d'un club, il est évident que nous ne pouvons gérer simultanément huit pupitres. C'est la raison pour laquelle tous les pupitres disposent d'un commutateur manuel/auto.
  • En position "auto", le pupitre règle la vitesse du train sur la vitesse maximum autorisée par l'engin moteur ... et la signalisation.
  • En position "manuel", cette tache incombe au mécanicien. Dans ce mode, la vitesse du train est contrôlée en permanence par le dispositif KV (Contrôle de vitesse) incorporé aux pupitres. Tout dépassement d'au moins 1 kmh de la vitesse calculée entraîne l'allumage de la led jaune "survitesse". Lorsque le dépassement de vitesse atteint 10 kmh, allumage de la led rouge, freinage d'urgence et ouverture du disjoncteur.
 
Il est bien évident qu'il faut autant de pupitres que de trains pouvant circuler simultanément. Le pupitre présenté ci-contre est le petit modèle. Il est moins encombrant que le pupitre 1, conçu à l'origine pour l'analogique.
Fonction "Walk around"

Cette fonction existe depuis longtemps sur les réseaux américains. Sur notre réseau tour de pièce, elle ne parait utile que pour les manoeuvres.

Une restriction toutefois : Chaque train obéit scrupuleusement à la signalisation, reçue par le pupitre correspondant. Ce dernier gère la marche du train en conséquence. Si nous débranchons le pupitre d'un train en circulation, il continuera de rouler grace à la présence du DCC, faisant fi de toute signalisation. Cela n'est pas acceptable. Pour ces raisons, nous ne débrancherons un pupitre que lorsque le train correspondant sera à l'arrêt.

Notre réseau tour de pièce comporte plusieurs prises téléphoniques murales régulièrement réparties dans la pièce. Lorsque nous rebrancherons le pupitre à la prise souhaitée, le pupitre aura perdu sa configuration et l'indiquera au PC. Ce dernier lui enverra aussitôt sa configuration. Bref, une seconde après avoir rebranché la fiche, le train est prêt à circuler, la pression dans la CP (conduite principale) ayant été ramenée comme par magie à 5.0 bars..

Cette fonction "Walk Around" permet de faire des manoeuvres en douceur et précision... tandis que les autres trains continuent de circuler en toute sécurité en mode automatique.